Eglise de Santa Maria dei Miracoli

Campiello dei Miracoli

Une église vraiment spéciale, à la fois du point de vue historico-artistique et sentimental pour les Vénitiens.

 

HorairesCarteFicheOuvrages

Arrière-plan

L’église des Miracles, est un endroit vraiment special soit d’un point de vue historique et artistique, soit pour l’aspect sentimental qui l’enchaîne aux vénitiens.

Au contraire de toutes les autres église de la ville, construites par nombreux remaniements et superpositions de style, l’église des Miracles est instacte: elle est fondée plus recement que les autres, elle a été projetée, construite et décoré par un seul artiste pendant une seule phase de travaux (ou au maximun deux phases consécutives).

Ce chef-d’œuvre est l’un des premiers exemples d’art vénitien de la Renaissance fonde par Pietro Lombardo, comparable pour son unité à un écrin sculpté et recouvert par marbres polychromes.
Elle est aujourd’hui completement visible grâce à les récents travaux de restorantions (1997).

Description

L’église fut construite entre 1481 et 1489 sur commande de Angelo Amadi afin de garder un image de la Vierge avec l’Enfant et Saints de son proprieté dite miracouleuse.

La façade, avec son originale partie frontale, semi-circulaire ornée de rosaces, réalisée avec deux rangées d’arcades en marbre sculpté, et sa couverture cylindrique renferment parfaitement le volume de l’église. L’aspect géométrique du monument, dont les espaces sont soulignés par des parastades, des plaques de différentes couleurs et des bordures, évoquent le style florentin de la Renaissance ; mais le chromatisme de la décoration répond nettement au goût vénitien, confirmé dans l’ensemble de l’édifice.

L’ intérieur, en grande harmonie avec l’extérieur, est à nef unique, et le chœur surélevé est décoré avec encore plus de magnificence de précieux marbres sculptés. Sur l’autel majeur se trouve la célèbre Madone à l’enfant, considerée miraculeuse, de Zanino di Pietro.

L’imposante voûte en berceau est ornée de caissons en bois avec cinquante sections représentant les Prophètes et les Patriarches, œuvre de Pier Maria Pennacchi et de son école. La coupole port les effigies des Quattre Evangélistes, probablement œuvre de Pietro Lombardo lui-même, comme la extraordinaire barrière ajourées du presbytère.

Au-dessus de l’entrée trône encore l’antique chœur en bois des nonnes ou barco auquel on accédait du couvent adjacent au moyen d’une galerie surélevée dont il ne reste rien aujourd’hui mais qui a été représenté sur de nombreuses gravures jusqu’au début du XVIIIe siècle.

INFORMATIONS MUSICAUX

(Aldo Bova « Venezia i luoghi della musica« )

Orgue à un seul clavier et huit registres du Pugina (1919). L’orgue ancien se trouvait à la droite de l’autel, près d’une tribune des chantres detruisit au cours du XIXe siècle. Les portes, à présent abritées aux Gallerie dell’Accademia, sont œuvres de Giovanni Bellini.

Horaires

VISITE ARTISTIQUE
lundi – samedi | 10h30 – 17h00
(fermeture des billetteries, de la librairie et dernières entrées dix minutes avant la fermeture)

MESSE
premier jour férié (samedis et veilles) de 18h00 à 21h00 en été
jour férié (dimanche et jours fériés) de 10h30 à 18h00
jours de semaine à partir de 18h00

Carte