•  
  •  
  • Eglise de San Giobbe A cause de la prolongation des travaux de restaurations, l'église de San Giobbe n'est pas encore visitable (à la fois le dimanche et toute la semaine).

Eglises >  Eglise de San Vidal

Probablement fondée vers 1084 sous le règne de Vitale Falier et dediée à son Saint patron, l’église fut reconstruite une première fois au XIIe siècle, lorsque fut également refait l’actuel campanile en briques avec un clocher pyramidal, puis part la suite en style gothique du XVe siècle.

Les travaux à la fin du XVIIe siècle furent les plus importants: les héritiers de Francesco Morosini, nommé le Peloponnesiaco, décidèrent d'y faire le monument funébre du valeureux Doge mercenaire qui avait conquis la Morée, mais, à cause dse plusieurs désaccords au sein de la famille, le projet du mausolée ne fut pas achevé tel qu’il était prévu.     

L’architecte Antonio Gaspari, élève de Baldassare Longhena, qui avait préparé pour les Morosini le projet de rénovation de l’édifice, commença la reconstruction de l’église en l’adaptant à l’unique fonction culturelle. Entre 1696 et 1700, s’acheva la reconstruction intérieure qui est maintenant caracterisée par une nef unique avec des autels latéraux.

La façade fut exécutée seulement plus tard, grâce aux financements de la famille Contarini, par l’architecte Andrea Tirali, qui se référa aux modèles palladiens présents en ville: la façade présente maintenant une seule succession de colonnes corinthiennes reposantes sur des hautes semelles qui soutiennent un tympan triangulaire couronné des statues.

Une fois à l’intérieur de l’édifice, on est tout de suite touché par le retable placé sur le maître-autel peint par Vittore Carpaccio qui représente Saint Vital à cheval et Les quatre Saints adorants la Vierge avec Cupidon (1514). Les autres peintures présentes dans l’église sont œuvres d’artistes du XVIIIe siècle qui ont opéré dans différentes parties de la lagune, comme Piazzetta, Pellegrini et la peintre Giulia Lama.

En façade se trouve l’orgue Bazzani, construit en 1833.

La sacristie est également très précieuse, où, dans une atmosphère chaude, se situe une série de peintures d’artistes du XVIIIe siécle.

La tradition raconte que dans l’église de San Vidal trouve son palce l'originelle sépulture du fameux musicien vénitien Baldassare Galuppi (mort le 17 Janvier 1785), où ne se trouve pourtant aucune épitaphe funèbre.
INFORMATIONS MUSICAUX (Aldo Bova "Venezia i luoghi della musica")

A l'occasion des fêtes pour les Saint patron de cet église, Bonaventura Furlanetto composa et dirigea vêpres à trois voix pendant lesquels joua en fasant des excellents a solo le célèbre contrebassiste Domenico Dragonetti (en 1799 il avait joué ensemble avec Ludwig van Beethoven).

Orgue Bazzani (1833) à un clavier et dix-sept registres. 

Près de la paroisse habitèrent Dario Castello, directeur artistique de l'ensemble des Musiciens d'instruments à vent de Venise (1630 environ) et Baldassare Galuppi, lequel, mort le 17 janvier 1785, fut enterré dans l'église (bien que on ne connaisse pas non plus où se trouve exactement sa sépulture).
Horaires Du lundi au samedi, de 9.30 h à 18 h; dimanche de 10 h à 18 h.
Photogallery
 
Chorus - Associazione per le Chiese
del Patriarcato di Venezia

San Polo, 2986 - 30125 Venezia
tel +39 041 27 50 462
fax +39 041 27 50 494
P.Iva 03034040273
info@chorusvenezia.org