•  
  •  
  • Eglise de San Giobbe A cause de la prolongation des travaux de restaurations, l'église de San Giobbe n'est pas encore visitable (à la fois le dimanche et toute la semaine).

Eglises >  Basilique de Sainte Marie Glorieuse des Frères

La Basilique de Sainte Marie Glorieuse de Frères n'est pas seulement le plus extraordinaire ensemble religieux après la Basilique de Saint Marc de Venise, mais plus en général il s'agit d'un des plus importants ensembles franciscains d'Italie. 

Erigée entre 1250 et 1338 par les Frères Franciscains Mineurs conventuels, elle fut reconstruite au XIVe siècle avec formes grandioses et en style gothique modérée, aussi dit franciscain, à trois nefs et sept chapelles latérales, probablement sur le projet du frère Scipione Bon.

La basilique, pendant les siècles, s'est transformée en un veritable écrin d'œuvres d'art, exceptionnelles par importance et valeur, grâce auxquelles est possible faire un voyage à travers l'histoire de l'art et de la dévotion à Venise entre les XVe et XVIIIe siècles.

Parmi les nombreux chefs-d'œuvre ici abritrés, se distingue le suggestif retable de l'Assomption (1516-1518), probablement l'œuvre la plus connue de la maturité artistique de Titien: peinte exprès pour le maître-autel, rassemble et agrandit le point de fuite visible de le nef central. Toujours de Titien, est la fameuse Vierge de Ca' Pesaro (1526). 
Près de la sacristie le Triptyque de la Vierge et Saints de Giovanni Bellini (1488) dans la chapelle Pesaro, consideré comme l'un des chefs-d'œuvre de la peinture vénitienne du XVe siècle, s'accompagne idéalement avec le Triptyque de Saint Marc (1474) de Bartolomeo Vivarini dans l'élégante chapelle Corner.

Le chœur en bois du XVe siècle et les nombreux monuments funèbres dediés à citoyens illustres de l'histore de la Ville, rendent la Basilique une extraordinaire exposition de sculptures vénitiennes, en comptand chefs-d'œuvre comme les monuments Foscari et Tron dans le presbytère et Saint Jérôme de Alessandro Vittoria près de l'autel Zane.
Près de la chapelle des Florentins, en plus, est abritée la seule œuvre vénitienne de Donatello, c'est-à-dire la statue en bois de Saint Jean Baptiste.

INFORMATIONS MUSICAUX (Aldo Bova "Venezia i luoghi della musica")

On a informations détaillées au regard d'un ensemble vocal et instrumental avec deux organistes et un maître de chapelle ici actif entre la fin du XVIe siècle et le premières années du XVIIIe siècle.
Le 9 décembre 1643, près de la basilique, eut lieu la solennelle commémoration funèbre de Claudio Monteverdi.
En novembre 1861 Richard Wagner fut très frappé par l'Assomption du Titien...elle me donna une émotion esthétique chargée d'extraordinaire élévation ...je décidai de composer le Maître Chantres...en musique n'a rien de plus achevé.
Les deux tribunes des chantres surélevées sur le chœur sont une ajouté remontante au XVIIIe siècle: l'orgue à gauche, à un clavier et onze registres, est le plus ancienne et il est attribué à Giovan Battista Piaggia (1732); l'orgue à droite, à un seul clavier et vingt registres, a été fait par le Callido. Le troisième orgue, caché à l'arrière du maître-autel, à trois claviers et vingt registres, est œuvre du Mascioni (1928).
Près de la deuxième chapelle à gauche du maître-autel, trouve son place l'Arche des Milanais où fut enterré Monteverdi.
Horaires Du lundi au samedi, de 9 à 18; dimanche de 13 à 18
(fermeture guichet et boutique à 17.30)
Photogallery
 
Opere presenti
Chorus - Associazione per le Chiese
del Patriarcato di Venezia

San Polo, 2986 - 30125 Venezia
tel +39 041 27 50 462
fax +39 041 27 50 494
P.Iva 03034040273
info@chorusvenezia.org